Press "Enter" to skip to content

Agriculture : OCP Africa (engrais) et OCP school lab [KPI]

#OCPAfrica #Agriculture #KPI

(Re)découvrez la filiale africaine du premier producteur et exportateur mondial de phosphates (engrais)

  • Source : reussite-africaine.com
  • Dates : 2016, 2017, 2018
  • Groupe OCP
    • Siège mondial : Maroc
    • 160 clients sur les 5 continents
  • OCP Africa : développement de l’écosystème agricole sur le continent
    • Filiale du groupe OCP
    • Création : 2016 avec sa quinzaine de filiales sur le continent
  • Formation pour les futurs utilisateurs : OCP school lab
    • Dispositif digital : application mobile de conseil en fertilisation, réaliser en temps réel un diagnostic de la fertilité des sols et recommandations de formules d’engrais pour les cultures de la région.
    • École itinérante au profit des agriculteurs avec des équipes d’agronomes sur les routes qui sillonnent les routes pour formet et informer sur les produits
    • Déjà lancé dans 5 pays africains (Nigéria, Togo, Ghana, Côte d’Ivoire et Kenya).
  • Focus :  OCP school lab au Burkina Faso (avec le ministère de l’Agriculture burkinabé)
    • Lancement : 16 février 2018
    • 1ére école itinérante dans la région des Hauts bassins
      • 2 000 agriculteurs
      • 20 villages
      • Pratiques agricoles pour augmenter les rendements (et prescriptions des produits OCP)
      • Durée : 2 mois
    • Partenariat étendu : autres régions burkinabées dans les prochains mois
  • Focus : commercialisation d’engrais et création d’engrais spécifiques en Tanzanie
    • Partenariat stratégique avec le ministère de l’Agriculture tanzanien, la Tanzanian Fertilizer Company (TFC), Tanzanian Fertilizer Regulation Authority et Mlingano Agricultural Research Institute.
    • Commercialisation
      • Appel d’offres gagné : 23 500 tonnes d’engrais de phosphate diammonique (DAP)
      • Février 2018 :  32 000 t. additionnelles (total : 55 550 t.).
    • R&D : accord avec Mlingano Agricultural Research Institute
      • Durée  : 2 ans
      • Objectifs : former les experts agronomes locaux, développer des engrais spécifiques pour le maïs et du riz, faire produire des engrais au niveau local, implanter de nouvelles cultures (pomme de terre).
      • Phase I de 2017 : analyses des sols (800 échantillons de sols, 63 zones)
      • Phase II de 2018 :  1 400 échantillons visés
Réussir vous intéresse
Vous souhaitez développer votre organisation, vous appréciez notre contenu et notre site, LVnextcentury est votre prestataire adéquat pour votre stratégie, votre gestion informatique, votre communication : contactez notre équipe de professionnels

© tous droits réservés Réussite africaine (LVnextcentury), ISSN 2608-1067.
Thème de Mission News Theme, adapté par LVnextcentury.com